La garde des enfants en Allemagne

La garde des enfants de moins de 6 ans (voire plus) est proposée en Allemagne dans des «Tageseinrichtungen » (établissements de garde d’enfants). Ces établissements font partis des établissements sociaux d’aide à la jeunesse (et non au secteur de l’éducation). Leur fréquentation est facultative. Les organismes qui en assurent la gestion sont publics ou privés. L’offre privée est majoritairement issue d’associations du secteur social, d’organismes religieux ou d’initiatives directes de parents.

Les différents Länder (régions) développent eux-mêmes des réglementations dans le cadre de la loi fédérale. Depuis 1996, l’Etat fédéral impose par la loi que chaque enfant de plus de trois ans a un droit légitime d’avoir une solution de garde. A partir de 2013, ceci concernera également la prise en charge des enfants de 0 à 3 ans d’où le développement très rapide du secteur.

Les établissements de garde d’enfants sont des établissements dans lesquelles les enfants peuvent être gardés, soigné et éduqué pendant tout ou partie de la journée. Différents types d’établissements sont proposés :

  • « Kinderkrippe » (crèches) pour les enfants de moins de 3 ans
  • « Kindergarten » (jardin d’enfants) pour les enfants de 3 à 5 (voire 6 ans); il s’agit de la forme traditionnelle de l’éducation préscolaire institutionnalisée
  • « Horte » (garderie) pour les enfants qui sont déjà à l’école puisque l’école primaire allemande est généralement limitée à des cours matinaux.

Le jardin d’enfants est différent d'une maternelle francaise. La maternelle se définie comme une institution qui prépare les enfants à la réussite scolaire et voit dans chacun d'eux un futur élève qu’il faut discipliner et préparer à l’apprentissage. Le jardin d’enfants constitue lui un espace de découverte, de jeu et initie les enfants à la vie collective. L’idée de base est de permettre aux enfants de développer leurs capacités individuelles, de s’intégrer dans la communauté d’un groupe et de fortifier leur confiance en eux, la tolérance et le respect des autres. D’où la participation majoritaire d’éducateurs dans ces structures. Dans l’éducation préscolaire, travaillent majoritairement des « staatlich anerkannte Erzieher » (éducateur reconnu par l’Etat) ou des « Kinderpfleger » (puériculteurs). Les jardins d’enfants sont souvent dirigés par des « staatlich anerkannten Sozialpädagogen » (éducateurs sociaux reconnus par l’Etat).

Une garde matinale reste aujourd’hui l’option la plus souvent proposée aux familles. Néanmoins, conformément á l'évolution des structures familiales, le gouvernement soutient de plus en plus le nouveau concept d’éducation préscolaire toute la journée. Il est donc prévu de développer rapidement et d’élargir considérablement le nombre des offres à plein temps.